ETUDE POUR MÉMOIRE DU PORTRAIT DE POMPÉE

François DESPORTES (1661-1743) 

Huile sur toile

 93,5 x 72 cm. 

Inv. Fp § 2-1814 n°28. Dépôt de la Manufacture nationale de Sèvres 

1739

Desportes reçut en 1739 la commande de cinq portraits des plus beaux chiens de l’appartement et de la meute de Louis XV qui, comme avant lui Louis XIV, connaissait les noms et les qualités de ses chiens. Cette série comporte le double portrait de Pompée et Florissant (musée national du château de Compiègne) commandé pour garnir un des dessus-de-porte du cabinet des jeux du Roi à Compiègne. Desportes a souhaité conserver le souvenir de cette composition qu’il répliqua sous la forme d’une double étude de Pompée et Florissant. Le tableau présenté ici, figurant Pompée, un chien de chasse courant appartenant à la famille des braques, était à l’origine sur le même support que l’étude représentant Florissant, un autre chien de Louis XV. La toile a été découpée en deux parties, séparant les deux chiens, suite aux importants dégâts causés à l’œuvre lors des bombardements qui touchèrent la ville de Sèvres et ses collections en 1942. Ce nouveau cadrage rend encore plus frappante l’impression d’individualité de l’animal, assis, tournant la tête avec un air digne et attentif, sobrement peint sur un fond gris seulement assombri par l’ombre portée.