CHIENS CHASSANT

Christophe Huet (1700-1759)

Huile sur toile 

65 x 80 cm. 

Inv. MNR 127
dépôts du musée du Louvre 

Vers 1758

CHIENS ET GIBIER

Christophe Huet (1700-1759)

Huile sur toile

 65 x 80 cm. 

Inv. MNR 126

Le peintre Christophe Huet s’est consacré à la peinture décorative, alliant son goût pour les chinoiseries, en vogue à cette époque, à son intérêt à peindre des scènes de chasse et des portraits de chiens. Il exposa ses animaux au Salon entre 1751 et 1756, décora de singeries les salons des châteaux de Chantilly et de Champ-sur-Marne, et réalisa également le portrait de Mimi, l’épagneul King Charles de la marquise de Pompadour. C’est très probablement le propriétaire de ces chiens qui est à l’origine de la commande des deux tableaux présentés ici. Ces chiens « d’arrêt » sont destinés principalement à la chasse aux oiseaux et au petit gibier. Les deux épagneuls représentés viennent de repérer des oiseaux et un lapin pour leur maître. La scène est bucolique et ponctuée de détails savoureux : un lièvre caché sous les feuilles, que l’un des chiens s’apprête à lever, une ferme esquissée à l’arrière-plan que l’on retrouve dans les deux tableaux. Une fois le travail accompli, les chiens se retirent pour laisser l’espace nécessaire au chasseur à tirer le gibier. Quand les animaux sont touchés par le plomb du chasseur, ce dernier commande aux chiens d’aller rapporter le gibier et de le garder. La deuxième composition montre les chiens gardant un lièvre dont les pattes sont attachées au fusil, un canard et quatre perdrix, formant avec les deux chiens un portrait de chasse mêlant animaux vivants et nature morte.